dimanche 1 septembre 2019

Les Chroniques de Gabriel : 3 - l'exil, Fred Marty


Les Chroniques de Gabriel : 3 - l'exil, Fred Marty.

Nombre de pages : 238.
Editeur : Auto édition.

Langue : Français.

"Six mois après les événements de Pau, les quatre amis se retrouvent séparés dans les deux mondes et contraints à une nouvelle vie. Malgré leurs efforts passés et présents, la menace Sanadriak n’a pas disparu définitivement.

Il leur faudra se réunir, parcourir le pays à la découverte des divinités landaises et basques susceptibles de les aider pour une confrontation finale explosive, malgré les embûches d’un énigmatique et insaisissable ennemi. 

Ce tome 3 marque la fin de la série des Chroniques de Gabriel, toujours truffée d’action, d’aventure et d’amitié.
"


Hello,

Non, vous ne rêvez pas, c’est bien moi ! Je reviens avec une chronique, oui oui ! Bon, alors, ça fait un certain moment, alors j’ai peur que ce soit un peu brouillon, si c’est le cas.. excusez moi?

On se retrouve pour parler de l’une de mes séries/trilogies préférées. Le tome 3 des Chroniques de Gabriel. Je tiens à remercier l’auteur pour ce service presse mais aussi et surtout, merci pour cette trilogie! J’aurais toujours cette relation particulière avec Les chroniques de Gabriel, parce que c’est toujours ces bouquins qui me sortent de mes plus ou moins longues pannes de lecture. Ces bouquins qui arrivent à me “prendre”, je rentre dans l’histoire, et j’ai toujours hâte de continuer la lecture, alors, oui, merci.

Si vous souhaitez voir ma chronique du tome 2, c'est par ici !

J’ai enfin eu le plaisir de retrouver Gabriel, qui a bien grandi depuis le premier tome! Et c’est dans ce tome que je me suis rendu compte du chemin parcouru ? Je veux dire, au tout début, je le voyais un peu comme un “gamin” un peu perdu, qui avait besoin d’apprendre à se gérer, contrôler ses “pouvoirs”, et juste… se découvrir et s’ouvrir.
Ici, dans ce tome, il sait quoi faire, comment. Il a pris confiance en lui, s’est ouvert aux autres, il a sa petite équipe, son groupe d’amis et.. Oui, ça m’a fait plaisir de retrouver ce personnage, et de remarquer son évolution. C’est un personnage auquel je m’identifiais, et je l’ai adoré dans ce tome, comme à chaque fois. Bizarrement, il m’a beaucoup touché, sans avoir besoin de scènes super tristes ou ce genre de choses? Je me répète, mais, le voir grandir et avancer m’a suffit.

Evidemment, je suis obligée de parler de Maeder. Je peux la considérer comme book girlfriend ? Parce que, je l’aimais déjà beaucoup, hein, mais dans ce tome j’en suis tombée amoureuse. Elle est incroyable, tellement badass, et incroyable, aussi, et elle aussi a beaucoup grandi, mentalement, ah et j’ai failli oublier, elle est incroyable. Plus sérieusement, j’ai eu un coup de coeur pour ce personnage ? Le tome n’est pas centré sur elle, et sur aucun personnage en particulier sauf le “méchant”, mais.. On peut dire qu’elle est sur le devant de la scène et qu’elle rayonne. Je vous laisse admirer par vous-même, mais juste.. wow. Un coup de coeur.

Ethan, totalement fidèle à lui-même, MAIS, lui aussi a beaucoup évolué! Il reste juste le petit soleil du groupe, qui parle un peu trop, qui est drôle, un peu maladroit mais on ne lui en veut pas. Malgré ça, on remarque qu’il se contrôle un peu plus, qu’il prends plus le temps pour réfléchir… Il grandit à sa façon. Je trouve que la fin est assez.. bâclé pour lui? Enfin, pas seulement pour lui, mais j’aurais aimé en savoir un peu plus avant de passer directement à l’épilogue.

Tout comme pour Aymeric. Lui est la force tranquille du groupe, et, puisque le tome précédent se concentrait sur lui, on ne le voit que très peu, j’ai trouvé. Et il n’y a pas plus d’évolution que lors du tome précédent. C’est peut-être le personnage le moins intéressant pour ce tome, mais il reste indispensable. C’est juste dommage de ne pas savoir ce qui se passe pour lui à la fin, parce que je suis curieuse, et j’aurais aimé savoir.

Il y aussi le “méchant” Sanadriak, qui est très présent tout au long de l’histoire, bien évidemment. Je n’ai pas pu le prendre au sérieux, je ne sais pas si c’est à cause d’Ethan, mais… il me faisait rire, je suis désolée. Et puis, à côté de Maeder, la badass par exemple, je trouve qu’il n’est pas très crédible. Mais il est divertissant!

Encore une fois, on y découvre pas mal de personnages, des divinités, mais je vous laisse découvrir tout ça!

J’ai adoré ce tome. Et en même temps, je déteste les fins, je n’aime pas quitter les personnages. Le récit n’est pas long, il n’y a absolument pas de longueurs. Comme d’habitude, c’est une quête, donc on voit les personnages qui avancent peu à peu. Il y a les combats, puis LE combat, il y a des temps calmes, des moments touchants, tristes. Des moments drôles. Je crois que c’est mon tome favori pour cela, je suis passée par tellement d’émotions différentes. Tout est bien dosé, il n’y a ni trop ni pas assez.

En bref, une suite et fin que j’attendais avec impatience, une histoire qui m’a encore une fois sorti de ma panne de lecture. Des personnages attachants, qui vont beaucoup me manquer. Une fin qui me pose un petit soucis, surtout parce que je suis curieuse. Je lui donne la note de 4,5/5. Un presque coup de coeur!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire