jeudi 5 mai 2016

Memorex, Cindy Van Wilder.



Memorex, Cindy Van Wilder.

Nombre de pages : 406.
Editeur : Gulf Stream Editeur.
Collection : Electrogène.
Langue : Français.

2022. Cela fait un an que la vie de Réha a basculé. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l'île familiale. Un an qu'Aïki, son frère jumeau, son complice de toujours, s'est muré dans une indifférence qui la fait souffrir. Le jour de ce sinistre anniversaire, la famille est réunie sur l'île : c'est le moment de lever les mystères, les tabous, les rancoeurs que Réha ressasse depuis un an. Au coeur de l'énigme : Memorex, la multinationale pharmaceutique de son père, ainsi que ses expérimentations sur la mémoire. Des expérimentations qui attisent les convoitises de personnages puissants et sans scrupules, prêts à tout pour accomplir leurs rêves les plus fous.

Je dois vous avouer quelque chose avant de commencer cette chronique : je suis amoureuse de ce livre. Voilà; c’est dit.

Ce livre est une bombe (sans mauvais jeu de mot…), il est incroyable, exceptionnel, c’est une vraie perle et VOUS DEVEZ L’ACHETER !
Le plus gros point fort de ce livre, c’est bien évidemment l’histoire, mais SURTOUT les personnages. Tous plus développés les uns que les autres.
Réha, qui se trouve parfois fragile, naïve, alors que c’est tout le contraire, elle est incroyablement parfaite. Une héroïne forte, qui ne se laisse pas facilement marcher sur les pieds, qui comprends rapidement quel problème est le plus urgent.
Son frère, dont je ne peux pas vraiment parler sans spoiler, mais qui est lui aussi énormément intéressant, et travaillé, il mériterait même une trilogie pour lui tout seul…
Holly, que je détestais au tout début parce que c’est vraiment la petite miss parfaite par excellence mais qui a su se faire une énorme place dans mon coeur. Elle aussi est finalement très forte mentalement, et intelligente.
La famille Sullivan, qui m’a énormément intrigué, touché même.
Ilse, que j’aurais aimé voir beaucoup plus et qui mérite elle aussi un tome complet qui parle d’elle et de sa famille.
Tom (oui ca risque de surprendre ceux qui ont déjà lu le livre), j’ai trouvé le temps de m’attacher à ce jeune homme, j’aurais aimé en savoir encore plus sur lui.
En bref, des personnages bien travaillés, je suis incapable de choisir un préféré. Je tiens a préciser que les personnages évoluent tellement en si peu de temps, c’est incroyable.

Ce livre ne parle pas vraiment d’amour. Enfin, si mais ce n’est pas le sujet principal et ça fait énormément de bien. (j’en ai marre des romances, oui.) Il parle de la famille, des choses importantes de la vie, de ce qu’on est prêt à faire pour les personnes qui ont le même sang que nous.
La mère de Réha est très très présente dans le roman, malgré sa mort, et j’ai adoré cela. Ce n’est pas comme la moitié de ces héroïnes qui oublient leurs parents morts dès qu’elles rencontrent un garçon.

Ce roman montre à quel point tout n’est pas blanc ou noir. Il y a du gris, énormément de nuances de gris dans la vie, dans chacun d’entre nous. Personne n’est 100% gentil ou 100% méchant.
L’auteur s’amuse à nous faire réfléchir tout le long du roman, elle s’amuse avec notre cerveau, nos pensées, et on ressort de ce livre avec un mal de tête (merci Cindy :P) tellement on a réfléchi.
Il y a énormément de rebondissements au fil des pages, et à force de chercher qui est le “méchant”, on se retrouve avec le cerveau en vrac, et… On finit surpris à la fin, même s’il y a beaucoup d’indices dans le roman.
Ce livre m’a happé du début à la fin, il m’a stressé, brisé le coeur...
Les 100 dernières pages m’ont tellement… Je n’ai tout simplement pas pu lâcher le livre tellement j’avais peur pour les personnages ! J’avais l'impression d’être avec eux, d’être dans le feu de l’action ! Je ne savais pas où tout ça allait mener et j’ai tellement adoré…
Cette fin est parfaite. Je n’ai rien d’autre à dire, elle m’a bouleversée et en même temps, je me disais que c’était la meilleure fin possible pour ce roman.
Je vous le recommande vraiment, jetez vous sur ce livre, vous ne serez pas déçu.

Je lui donne la note de 5/5, il a d’ailleurs détrôné “Le faire ou mourir” qui était à la première place de mes livres préférés.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire